Cet axe regroupe des actions visant à aider les jeunes à construire leur projet de formation de manière ambitieuse. Il reposera sur l’identification précise des différentes dimensions de l’autocensure.

  • Ateliers permettant de travailler la confiance en soi et l’ambition. Fondés sur des pédagogies actives, ces ateliers permettront de faire prendre conscience aux jeunes de leurs compétences, notamment les compétences sociales, de savoir les identifier et les mettre en valeur.

  • Challenges et journées de l’innovation qui permettront aux lycées de se révéler dans le cadre de résolutions de problèmes en situations concrètes et au contact d’étudiants et de professionnels de leur domaine de formation.
  • Dispositif d’élargissement des compétences. Il s’agit de permettre aux lycéens de compléter leur portefeuille de compétences via des modules disciplinaires et/ou méthodologiques.
  • Parrainage et réseau Alumni pour les lycéens. Des étudiants viendront parrainer des lycéens et néo-étudiants et jouer auprès d’eux le rôle de grand frère / grande sœur. Ce dispositif permettra de lutter contre l’autocensure en faisant connaître concrètement ce qu’est le métier étudiant et la vie étudiante, en luttant contre les idées reçues sur l’enseignement supérieur et en rompant l’isolement. Il permettra aux jeunes de résolument se projeter dans les études supérieures.
  • Actions spécifiques à destination des jeunes en réorientation, afin de travailler ensemble l’information, l’accompagnement et la confiance en soi des jeunes en réorientation pour leur permettre de mieux préparer et vivre leur réorientation. Différents dispositifs seront testés, transformés ou étendus : ateliers « Se réorienter ou pas ! », bilan approfondi, dispositif Ricocher (en partenariat avec la Région Grand Est), etc.

En parallèle, est menée une action spécifique sur la liaison entre les lycées proposant la mention STMG et les IUT afin de travailler la complémentarité de ces différents dispositifs sur une filière.